Un Vent d’Albespin

Par Sophie Pavillard.
Conterie musicale en français et en occitan
Tout public (à partir de 12 ans)
Durée : 1 heure 15

Un spectacle de récits de vie, des textes de troubadours en occitan et en français, des cansons et de la musique instrumentale (vielle à roue).

Des spectateurs mis en prise directe avec les valeurs cardinales de la civilisation des troubadours.

Une conterie poétique, musicale et subversive tel le fin’amor.

Un jour, un vent de printemps a soufflé sur le monde,
un vent aux effets mystérieux et imprévisibles…
C’est ainsi qu’un puissant seigneur,
avant d’aller combattre, fit peindre sur son haut bouclier
le portrait nu de sa maîtresse
Et que, par amour, un poète prit un habit de loup
D’autres furent saisis sans raison d’une ravageuse
et irrépressible
Convivencia, Paratge, Fin’amor, Mesura, Joi, Joven, Gal Saber
s’épanouirent comme fleurs au désert
Et ceux et celles qui en firent des chansons se sont appelés
TROBADORS et TROBAIRITZ
Voici, de ces hommes et de ces femmes, des autres
et des mots d’amour, d’humour et de colère
Et puis quelques musiques
Et puis quelques chansons

 

Le spectacle inclut des récits de vie et des textes de troubadours en occitan et en français, des cansons et de la musique instrumentale (vielle à roue).

Cette conterie musicale et poétique fait émerger le caractère dynamique, neuf, audacieux, voire subversif de la fin’amor.

Les spectateurs y sont mis en prose directe avec les valeurs cardinales de la civilisation des troubadours invités à écouter en eux-mêmes les résonances de Joi, Joven, Fin’Amor, Gai Saber, Mesura, Paratge, Convivencia… (Joie, Jeunesse, Fine Amour, Gai Savoir, Mesure, Noblesse et Bon Accueil).

Mon travail concerne essentiellement les troubadours du XIIème siècle car c’est l’éclosion mystérieuse et soudaine de cette poésie qui m’a touchée et, plus que la maturité de cet art, le jaillissement inexplicable et impérieux du Joi…

Mes ancêtres occitans partis il y a longtemps vers l’autre bord de la méditerranée font irruption dans le fil de ma narration sans en perturber le cours.

Ce spectacle a été présenté notamment au festival Coquelicontes, aux Passejadas de Béziers, à la Fête de l’Amour à Agde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *