Noël à Tous les Étages !

Par Nathalie Leone.
Conte pour enfants
Spectacle musical accompagné à la guitare

Pour enfants de 3 à 6 ans
Durée : 40 minutes

Laura habite une maison dans les bois. Ce matin-là, c’est Noël !

Mais soudain, elle remarque qu’il manque une poche à sa robe… et une bougie sur le sapin… et un morceau à la brioche…

C’est la souris qui les a pris, pour faire la fête avec ses petits.

Mais la souris remarque qu’il manque un fil à la poche, de la cire à la bougie, une miette au morceau de brioche…

C’est la fourmi qui les a pris, pour faire la fête avec ses petits.

Contes et chansons, à tous les étages… et à toutes les échelles !

 

 

 

 

 

Les P’tites Maisons

Par Nathalie Leone.
Conte pour enfants
Spectacle musical accompagné de petites marionnettes

Pour enfants de 3 à 6 ans
Durée : 40 minutes

Ainsi commence la ronde des histoires et des petits personnages qui vont défiler tout au long du spectacle et qui ont tous, comme l’escargot, des petites maisons : le grand-père Sel dans sa maison qui prend l’eau, le nain rouge qui loge sous l’arbre et cherche une femme de ménage, le cerf dans son F2 au milieu des bois ainsi que …
la petite souris dans un radis
la mouche dans une souche
la rainette dans une courgette
le crapaud dans un trou d’eau
la biche dans une niche
le sanglier dans un terrier
le mouton dans un champignon
et le loup dans un chou.

sans oublier non plus le potiron de Jean de la Lune !

Le spectacle est musical : la conteuse chante et joue de la guitare… et de divers bruitages (notamment du polystyrène sur un miroir mouillé).

Le spectacle est accompagné de petites marionnettes : les maisons, empilées les unes sur les autres comme des poupées gigognes se révèlent au fur et à mesure, les petits personnages s’animent autour et divers accessoires livrent des surprises …
comme l’arbre où poussent les fraises tagada.

 

 

 

 

Démons et Pots Fêlés

Par Nathalie Leone.
Contes de Chine
Tout public (à partir de 5 ans)
Durée : 1 heure

Au tout début, il n’y avait rien. Juste un œuf. Dans cet œuf, un petit nain qui dormait. Ce nain devint géant, ce géant créa le monde.
Les contes populaires chinois nous parlent de la magie ordinaire. Le vieux pot au fond de la cour est étrange ; il dédouble ce qu’on lui jette dedans. Dans le lac au bout du village, dort un dragon d’or. Et l’escargot dans l’étang ? Il répond quand on lui parle…
La magie est au coin du chemin, et le chemin fait de drôles de tours…

Ce spectacle est suivi d’un moment ludique autour d’un jeu de cartes pour découvrir quelques idéogrammes…

 

 

 

La Lumière Bleue

Par Nathalie Leone.
Contes de frissons
Tout public (à partir de 5 ans)
Durée : 1 heure

Tout commence dans le noir. La Nuit.
Autrefois, dans la campagne, il n’y avait aucune lumière. Alors, la nuit, c’était vraiment tout noir, tout noir.

C’était un pays d’arbres bas et d’étangs, de marécages. Là, au milieu des landes vivait un jeune berger, tout seul, dans une petite cabane.

La nuit, les rideaux bougeaient. Alors que la fenêtre était fermée. Et le berger se demandait tous les soirs ; pourquoi les rideaux bougent si la fenêtre est fermée

l a tiré le rideau…
La lumière était là, scintillante, elle voulait entrer…
Qu’est-ce que c’était ?

Une rackchette ? Un démon femelle de l’Inde, qui dévore les enfants mâles la nuit quand ils sont vivants ?
Une troll sortie de sa barque de pierre ?
Ou une flambette, une petite vieille poilue, grande comme un dé à coudre

 

 

 

Heureux Malgré Tout

Par Nathalie Leone, regard et direction : Jihad Darwiche, collaboration artistique : Sophie Pavillard.
Un récit sur le bonheur en toutes circonstances
Tout public (à partir de 12 ans)
Durée : 1 heure 30

Pendant quarante ans de tyrannie, Cornel Cuciulei a bien ri, bien dormi, bien profité. Comme il le dit lui-même, par moins vingt degrés centigrades, on est fou amoureux. Si la centrale électrique plongeait d’un coup la grande ville dans le noir, il se mettait une ampoule sur la tête, et il pédalait pour activer la dynamo. Sa devise : « Rien ne m’empêchera d’être heureux ! »

Ce spectacle invite le public à suivre les arlequinades de ce drôle de résistant, dans le contexte poétique d’un pays de l’Est, juste avant la chute du rideau de fer. Heureux, malgré tout explore ainsi, à travers des situations aux dénouements imprévus, l’art de vivre d’un bon vivant, en toutes circonstances.

Rendre hommage à tous ceux qui savent comment danser sur un incendie, revenir de l’enfer avec une paille dans les cheveux, être devant des barbelés et ne voir que l’horizon.

 

 

 

La vie est un Alphabet dans le Désordre

Par Nathalie Leone.
Contes vrais à tirer au hasard
Tout public (à partir de 8 ans)
Durée : de 30 mn à 1 heure

Différents récits véridiques jalonnent un parcours imaginaire. Le public y découvre des combats héroïques contre des déboires minuscules, en hommage à des milliers de héros métropolitains… Racontés à la première personne, et au féminin, ces récits proviennent de témoignages d’artisans, d’artistes, de bateliers ou d’amoureux…

Qu’est-ce qui mène la danse ? Peut-on trouver un sens à nos soucis et déconvenues? Ou sinon quoi ? Une distance, un recul ? Un rire peut-être ? Un sourire, du moins…

Lors de chaque racontée, le public est invité à choisir, parmi ces hétéroclites et cocasses morceaux de vie, les histoires qu’il désire entendre. Tirage au sort, à pile ou face, aux dés ? Qu’importe : un équilibre s’installe et reconstitue la vérité d’un moment, le temps de dire quelques histoires…

 

 

 

La Controverse

Par Nathalie Leone et Ralph Nataf.
Contes de controverse
Tout public (à partir de 12 ans)
Durée : 1 heure

Deux conteurs, respectivement homme et femme, se livrent, en complicité avec le public, à une joute mi-amicale, mi-implacable.

Il s’agit de la brûlante question de l’Homme et de la Femme…

QUI a le verbe le plus efficace ?
est le plus retors ?
le plus rusé ?
le plus fidèle ?
le mieux aimant ?
qui, au jeu de l’amour, vaut meilleur prix ?
qui a l’apanage du courage ?
de la sagesse ?

et de multiples questions encore sur lesquelles ils débattront (sans se battre) par contes interposés…

 

 

Vie et Presque Mort de Daniel Liebevich

Par Nathalie Leone, réalisation : Sophie Pavillard.
Conte poétique, musical et parisien
Tout public (à partir de 12 ans)
Durée : 1 heure

Ce spectacle conté s’autorise, et s’amuse, à imaginer le désarroi d’un esprit, Daniel Liebevich, nouveau-défunt, qui a du mal à intervenir auprès des humains à présent qu’il en sait beaucoup plus qu’eux.

La représentation mêle avec bonheur le récit, la manipulation lumineuse et la musique.

Nina, coincée dans un métro en panne, lit dans l’encadré le poème de la RATP :
« L’ange est là, celui qui toujours t’effleure, dans le bruit du monde. Mais son baiser n’a pas de son, pas de bruit, pas de conséquence. Son baiser est infime et tu ne le sens pas. »
Daniel Liebevich la regarde, mais elle ne le voit pas. Il a disparu le matin même, de mort violente.
Que peut-il faire, à présent qu’il est devenu ange, esprit, revenant ?

 

 

Le Cercueil de Verre

Par Nathalie Leone.
Conte policier
Tout public (à partir de 10 ans)
Durée : 1 heure

Vincent, un jeune comédien au chômage, trouve un contrat absurde : jouer le mort, étendu dans une table de banquet en verre. Les Éditions La proie pour l’ombre ont choisi cette ambiance macabre pour fêter leur millième publication.

À jouer avec le feu, on risque l’incendie : les auteurs de polars présents vont se retrouver suspects d’un meurtre…
Avec humour, surprise et suspense, la conteuse propose au public de résoudre l’énigme du cercueil de verre.

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE Nathalie Leone — Le cercueil de verre [fichier .pdf – 3,73 Mo]

 

Vive le Vent !

Par Nathalie Leone.
Contes paysans d’Europe
Tout public (à partir de 8 ans)
Durée : 1 heure

Un vallon.

À l’époque d’il y a longtemps, y vivaient les paysans, les lavandières et les moines. Y passaient les colporteurs, les errants, les prophètes et les poux.

Et les contes. Ils nous parlent du soldat qui devient « fondeur de vieilles », du père abbé élu par un pou, de la paysanne qui se fiance en dessous d’une hachette…

Le Gabelot était un jeune pâtre que toutes les filles du village se disputaient. Il était si beau en vérité que, lorsqu’il se penchait au-dessus d’une flaque, l’eau se troublait.

Les différents récits s’enchevêtrent en une seule grande histoire. Les personnages du village se retrouvent d’un conte à l’autre et racontent une vie à rebours, qui commence par un glas et se termine par un joyeux carillon.